Brain Gym

Les techniques d’impacts sont des étincelles qui vont désembuer vos habitudes.

Le but 

Trouble de l’apprentissage, mauvaise coordination, stress à l’école, syndrome de la page blanche.

La brain gym est une précieuse technique appartenant à la kinésiologie. Elle s’oriente vers l’apprentissage ainsi que vers l’équilibre des aquisitions. Ceci afin d’optimiser notre potentiel et de retrouver la motivation et le plaisir d’entreprendre, à tout âge!

Le fonctionnement

Notre cerveau possède deux hémisphères, un droit et un gauche qui sont réunis par un amas de fibres nerveuses nommé le corps calleux. C’est lui qui assure le transfert des informations d’un hémisphère à l’autre et ainsi leur coordination.

 Il est doté d’une plasticité surprenante, alors proposons lui de jouer ensemble!

Ces exercices sont amusants, stimulent tout en améliorent les fonctions cérébrales et le sens de la perception.

Le concept 

Mise au point aux Etats-Unis par le chercheur Paule Dennison, la Brain gym propose d’utiliser le corps pour mieux apprendre. ce courant éducatif a mis au point 26 mouvements simples qui on chacun leurs vertus:

 

  • évacuer les tensions.
  • améliorer les capacités de lecture, d’écriture, d’expression oral et de logique.
  • se concentrer.
  • mémoriser.
  • communiquer et à mieux écouter (soi-même et les autres).
  • mieux gérer le stress (comme les évaluations, parler en publique, à la maison ou au travail, etc…).
  • se placer dans une dynamique de projet personnel ou professionnel.
  • se préparer à la mise au travail.
  • retrouver une bonne concentration après une pause.
  • et encore d’autres surprises…

 Voici une astuce 

le petit geste à faire avant toutes activités : 

Je vous propose de prendre 5 min. pour vous détendre et vous mettre en condition.

Il s’agit d’enchaîner 4 activités de base, dans une séquence appelée

ECAP (Enérgisant, Clair, Actif et Positif)

Première activité :

Boire de l’eau.

lentement et en en gardant un peu dans sa bouche avant d’avaler.

A quoi ça sert ?

C’est un mouvement « énergisant » Boire nous réhydrate et nous redonne de la vitalité. Toutes les compétances du cerveau sont renforcées par une bonne hydratation :

concentration, allégement de la fatigue mentale, meilleur stockage des informations.

Deuxième activité :

Les points du cerveau. 

Pour mieux coordonner les mains et les yeux.

Cela consiste à placer le pouce et l’index d’une main sous les petits creux situés juste sous les clavicules puis effectuez  un léger frottement et l’autre main sur le ventre au niveau du nombril sans la bouger. Puis repetez cett manoeuvre en inversant la maisn droite de la gauche.

A quoi ça sert ? 

Ce mouvement active la coordination des mains et des yeux. Il peut faciliter la lecture et l’écriture à la main ou au clavier.

 

Troisième activité : 

Les mouvements croisés.

Pour favoriser la compréhension.

Ces mouvement consistent par exemple à lever un genou et à le toucher avec le coude opposé en alternant. On peut aussi le faire assis.

A quoi ça sert ? 

Cela stimule toutes les compétences motrices fines du corps et la latéralité (sens droite-gauche) qui interviennent dans l’écriture, l’orthographe, la coordination entre le cerveau gauche et le cerveau droit… Globalement, cela facilite toutes les tâches de coordination et donc aussi la compréhension.

Dernière activité :

Les contacts croisés. 

Pour se recentrer et se préparer à réfléchir.

Ces mouvements comprend en fait deux postures.

Vous croisez les chevilles, vous étendez les bras et vous joignez  les poignées, puis vous entrelacez les doigts et repliez les mains ainsi liée devant la poitrine. Tenir la position au moins 1 min. en plaçant le bout de la langue sur le palais. Puis vous repetez cette manoeuvre en inversant la droite de la gauche. Apres une minutes de chaque côté joignez les bouts de vos doigts les uns au autres et tenez cette possition encore une minute.

A quoi ça sert ? 

Cette position vous invite à être attentif à vous-même lorsque l’on étudie, également si vous vous sentez tendu, fatigué, dispersé, voir découragé.

« Apprendre, c’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu ».

Michel de Montaigne